Quelques-uns des groupes que nous soutenons

Brésil

Fundação AzMina
Cette association de journalistes féministes utilise la technologie, les médias sociaux et le journalisme d’investigation pour remettre en question et changer la culture dominante du préjugé, du sexisme, du racisme et de l’homophobie au Brésil. Grâce à une plateforme numérique et une communauté hors ligne, AzMina dénonce les abus quotidiens auxquels sont confrontées les femmes et les personnes trans de toutes races, classes et orientations sexuelles et leur sert de porte-voix. Le groupe propose un ensemble de cours en ligne gratuits pour les enseignants, réalisés par AzMina en partenariat avec des spécialistes, dans le but de contribuer à une société plus égalitaire et plus démocratique.

Colombie

Colectiva Polimorfas
Colectiva Polimorfas est un collectif de femmes présentant une « diversité fonctionnelle ». Elles ont choisi cette expression parce qu’elles pensent que le mot « handicap » est stigmatisant et implique un déficit capacitaire. Elles estiment que les modes de fonctionnement humain sont divers et refusent de voir cette diversité comme un « handicap ».

Elles s’efforcent de rendre visibles les violences subies par les femmes issues de la diversité fonctionnelle et s’organisent collectivement pour résister à cette violence. Le collectif intervient à la croisée du handicap et de la sexualité en veillant à ce que les droits sexuels et reproductifs des femmes fonctionnellement diverses soient protégés et respectés.

Fiji

Diverse Voices and Action for Equality (DIVA)
Diverses voix et action (DIVA) pour l’égalité est un collectif féministe de lesbiennes, de femmes bisexuelles, de personnes transmasculines et d’autres femmes marginalisées qui cherchent à remettre en question les normes sociales et la discrimination structurelle qui alimentent la violence, la discrimination et la stigmatisation et à garantir les droits humains universels et la justice sociale pour les personnes LGBTQI+. Ce groupe mobilise également sa communauté sur les questions sociales, économiques et écologiques. Le militantisme de DIVA pour l’égalité et le soutien apporté aux communautés avec lesquelles le collectif travaille se traduisent notamment par la création et la promotion d’espaces sûrs où organiser et coordonner les programmes politiques, par la constitution de mouvements sociaux plus forts et par le renforcement d’une collaboration constructive dans la société civile et les mouvements sociaux au sens large.

Malawi

Green Girls Platform
Cette organisation dirigée par des filles et des jeunes femmes a pour mission de porter la voix des membres qu’elle représente dans le discours politique sur la justice climatique. Green Girls Platform soutient le renforcement des compétences de leadership des filles et des jeunes femmes afin qu’elles puissent mettre en évidence l’impact du changement climatique sur leurs droits et leurs moyens de subsistance.

Mexique

Fondo de aborto para la justicia social (Fondo MARIA)
Fondo MARIA soutient et défend l’accès à l’avortement au Mexique depuis 2009, date à laquelle la ville de Mexico a décriminalisé l’avortement. Le Fonds MARIA aide les femmes à accéder à des services d’avortement légaux et plaide pour un changement des lois qui limitent l’autonomie reproductive au Mexique. Fondo MARIA soutient également les femmes qui vivent dans les États mexicains qui perpétuent la criminalisation de l’avortement afin qu’elles puissent se rendre dans la ville de Mexico pour bénéficier de ces services en toute sécurité et en toute légalité.

Sénégal

And Soppeku
And Soppeku (qui signifie « Ensemble pour un changement de comportement ») vise à améliorer la connaissance qu’ont les travailleuses du sexe de leurs droits et à faire adopter une réforme juridique au Sénégal aux fins de garantir que tout emploi dans l’industrie du sexe soit effectivement considéré comme un travail à part entière. And Soppeku propose aux travailleuses du sexe une formation au leadership et mène des actions de plaidoyer auprès des parlementaires et autres politiciens. Le groupe est composé de travailleusesdu sexe qui vivent et travaillent dans les villes de Dakar, Mbour et Thiès.

Serbie

Centre de femmes roms « Rromnjako ilo »
Cette organisation de femmes roms, de personnes trans et intersexuées se consacre à l’élimination de la violence et à la dénonciation des normes relatives au sexe, au genre et à la sexualité dans leurs propres communautés et dans la société serbe en général. Elle opère par l’intermédiaire de groupes de soutien par les pairs et propose des ateliers sur la sexualité, la santé et les droits de l’homme. Rromnjako Ilo soutient également les femmes qui ont subi des violences, en leur proposant un service d’accompagnement et de conseil juridique. 

Sri Lanka

Red Flag Women’s Movement
Le Red Flag Women’s Movement (RFWM) est composé de travailleuses srilankaises qui apportent leur soutien aux femmes qui travaillent dans les plantations de thé et de caoutchouc, ainsi que dans les secteurs de l’habillement et du travail domestique, afin qu’elles accèdent à des postes de leadership dans les syndicats. Le RFWM renforce les capacités des travailleuses à défendre les droits du travail des femmes et à plaider en faveur d’une inclusion de questions telles que le salaire minimum, la santé et la sécurité dans les réglementations politiques du gouvernement et des entreprises et dans la gestion de ces dernières.