26 avril 2017

Enquête d’opinion 2016

Ce que nous faisons bien et ce que nous pourrions encore améliorer

En septembre 2016, nous avons mené une enquête d’opinion auprès de nos bénéficiaires-partenaires et de nos demandeurs de subvention par l’intermédiaire du Center of Effective Philanthropy (CEP). Le CEP est une organisation à but non lucratif qui fournit aux organismes de financement des outils pour améliorer leurs performances globales. Au cours des dix dernières années, le CEP a interrogé plus de 50 000 bénéficiaires de financements octroyés par plus de 300 organismes de financement en vue de mettre en place une banque de données qui permet aux fondations d’évaluer leurs performances du point de vue des bénéficiaires, selon une base comparative.

Nous aimerions remercier le CEP pour ses recherches et nos bénéficiaires-partenaires et candidat(e)s pour leur temps et leurs commentaires sincères.

Les réponses de nos bénéficiaires-partenaires et de nos  demandeurs de subvention

Au total, nous avons reçu de précieux commentaires en anglais, en espagnol et en français de la part de 89 bénéficiaires-partenaires et de plus de 320 demandeurs de subvention provenant de toutes les régions dans lesquelles œuvre Mama Cash.

Bénéficiaires-partenaires

Les bénéficiaires-partenaires ont été très positives/positifs concernant notre collaboration. Par rapport aux bénéficiaires de fondations semblables, les bénéficiaires-partenaires de Mama Cash ont une meilleure opinion en ce qui concerne :

  1.  Notre aide non monétaire: Mama Cash apporte une aide d’accompagnement intensive à un plus grand nombre de bénéficiaires-partenaires. Toutefois, nos bénéficiaires-partenaires ont émis le souhait d’avoir davantage d’occasions de s’entretenir avec d’autres bénéficiaires-partenaires et avec Mama Cash. Nous étudierons la possibilité de leur en donner l’occasion plus régulièrement.
  2.  Notre incidence sur nos organisations bénéficiaires-partenaires: Mama Cash obtient une note plus élevée que la moyenne pour la connaissance de ses organisations bénéficiaires-partenaires et des contextes dans lesquels vous opérez. Par rapport aux commentaires que nous avons reçus en 2014, nos bénéficiaires-partenaires nous ont accordé une note bien plus élevée en ce qui concerne le renforcement de leurs capacités à poursuivre leur travail.
  3.  Notre gestion des relations: La réactivité de Mama Cash envers ses bénéficiaires-partenaires a obtenu une note plus élevée qu’en 2014, ce qui représente une amélioration importante à nos yeux. Mama Cash a également reçu une meilleure note des bénéficiaires-partenaires pour sa transparence globale que d’autres fondations.
  4.  Rapports et évaluation: Le CEP établit, en fonction de leur utilité, un classement des processus de production de rapports/d’évaluation des organismes de financement inscrits dans sa banque de données. Les bénéficiaires-partenaires de Mama Cash y ont placé notre organisation dans le centile supérieur. Toutefois, les bénéficiaires-partenaires de Mama Cash consacrent plus de temps à la production de rapports pour Mama Cash que pour les autres donateurs.

 

Demandeurs de subvention

Les demandeurs de subvention ont formulé des commentaires plus critiques que les bénéficiaires-partenaires. Ces commentaires nous sont extrêmement précieux puisque nous nous employons à améliorer nos processus de demande de subventions. À la suite des commentaires que nous avons reçus, nous avons déjà modifié nos processus comme suit :

  1. Les commentaires relatifs aux motifs du rejet des demandes sont plus personnalisés, puisque les demandeurs de subvention ont déclaré vouloir mieux comprendre pourquoi elles ou ils n’étaient pas retenu(e)s.
  2. Nous avons ajouté une question supplémentaire à notre Lettre d’intérêt afin que les demandeurs de subvention puissent donner davantage d’informations au sujet de leur groupe, puisqu’elles et ils estimaient que ce n’était pas possible dans notre formulaire précédent.
  3. Selon les demandeurs de subvention, nous devrions financer des « organisations non enregistrées, citoyennes, de petite taille et nouvelles ». Il s’agit en effet de notre priorité, et nous avons ajouté à notre Lettre d’intérêt quelques lignes afin d’expliquer que notre prise de décision n’est pas influencée par le fait qu’une organisation n’est pas enregistrée.
  4. Puisque les demandeurs de subvention ont déclaré qu’elles et ils souhaitaient mieux comprendre nos critères, dans la section « Critères » de notre site Internet nous citons à titre d’exemple des bénéficiaires-partenaires qui répondent à ces critères.

 

Prochaines étapes & recommandations

La réflexion : Nous mènerons une réflexion interne relative aux différences entre les résultats de 2014 et de 2016, au grand nombre d’heures que nécessite notre processus de production de rapports et d’évaluation, et aux différences entre les commentaires des bénéficiairespartenaires et des demandeurs de subvention.

L’amélioration : Outre les quatre modifications décrites ci-dessus, nous utiliserons les données du CEP pour continuer à améliorer nos processus et notre travail dans les prochains mois.

Nous sommes très heureuses de mettre le rapport complet à votre disposition et nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires.

Partager cet article